Honest note : Un whisky fumé atypique, puissant et élégant, qui confirme l’intérêt justifié pour Ardmore. 7/10

L’histoire : Ardmore, de la fumée dans (presque) le Speyside

Ardmore est une distillerie sans histoire appartenant à Beam Suntory, qui crache en toute discrétion plus de 5 millions de litres de whisky à la frontière du Speyside. Elle possède néanmoins un trait remarquable pour la région, puisqu’elle produit du whisky tourbé (que l’on retrouve largement dans le Peat Monster de Compass Box). Elle a toutes les caractéristiques de la distillerie idéale pour indie bottlers : pas de renommée particulière et gros volumes, donc pas mal de stock disponible à un prix correct.

La SMWS fait partie des assidus, proposant quasiment un embouteillage par mois d’Ardmore. Le 66.113 se présente en tant que whisky « de la journée de la femme 2018 ».  Plus prosaïquement, c’est un refill bourbon de 9 ans qui titre 58,1° et répond au nom de « Teuchter Medicine », ce qui doit sûrement vouloir dire quelque chose.

Le contenu : médicinal et élégant

La tourbe « continentale » est réputée pour être plus légère que celles des îles. Ce qui est probablement une légende, le malt étant régulièrement tourbé ailleurs que dans la distillerie. C’est probablement plus une question de style. Vérifions en tout cas avec cet Ardmore. Au nez, il offre une fumée douce et un caractère très médicinal accompagnée de cuir. Comme une trousse de docteur. On dirait un Bowmore qui aurait grandi à la campagne.

L’attaque en bouche est douce, avant de s’amplifier. On part de notes suaves de vanille, puis on retrouve du malt , du granit et un peu de romarin pour égayer le tout. La fumée est présente sans être massive – elle picote plus qu’elle ne brûle. La finale est d’une longueur correcte pour un whisky encore jeune, mêlant fumée légère, vanille et minéralité.

En somme, un beau whisky, puissant et élégant, qui montre que la SMWS ne voit pas les femmes comme des petites choses fragiles.

Prix : autour de 65 €  – Disponibilité : probablement introuvable