Strathmill SMWS 100.15 26 yo 1991 (2017)

Honest note : Un Speysider gourmand mais un peu éteint par le temps. 8/10

L’histoire : la discrète Strathmill s’invite chez la SMWS

Strathmill est une distillerie plus que centenaire du Speyside, sans histoire marquante. Elle appartient à Diageo qui l’utilise principalement pour alimenter ses blends. Le distillat présente souvent des notes fermières.

La SMWS propose un vénérable single cask refill bourbon de 26 ans. Il porte le nom de « Danish Pastries & pickled ginger », ce qui s’annonce comme un petit déjeuner à Copenhague. Mais à 50,8° – tout de même.

Le contenu : onctueux mais sans punch

L’âge se sent dès le nez : agréable, mais aussi un peu restreint. On y trouve tout de même des éléments très attrayants : bois précieux, nougat, ainsi qu’un soupçon de gingembre annoncé par le titre. La bouche est onctueuse. Des danish cookies – ceux des boîtes achetées chez LIDL pendant mes études, trempés dans du lait de coco et glacés façon calisson d’Aix. Pour pimenter le tout, ajoutez du poivre blanc et une rasade de bain de bouche – le tableau est complet. C’est excellent, mais malheureusement cela manque un peu de force pour être un grand whisky.

Osons la réduction par curiosité : des notes plus fermières au nez, avec l’apparition de baies de genièvre, et une bouche plus ronde, plus vanillée, mais comme attendue encore moins puissante.

Dommage donc, cela aurait pu être un Speysider remarquable, il se contente d’être excellent.

 

Prix : autour de 160 €  – Disponibilité : très faible

← Previous post

Next post →

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :