Royal Brackla 10 yo Signatory Vintage (2006)

Honest note : Un malt discret pour l’apéritif. 7/10

L’histoire : Royal Brackla, la royauté version basique

Depuis 200 ans, Royal Brackla produit des malts avec l’autorisation du roi, d’où son nom. C’est à peu près tout ce qu’il y a à dire sur cette distillerie peu connu, qui produit néanmoins depuis les Highlands 3,5 millions de litre par an pour Bacardi.

On teste aujourd’hui un embouteillage Signatory Vintage rassemblant deux tonneaux ex-bourbon – 310856+310858 pour être précis, proposé à 43°. Un produit typique de Signatory Vintage : distillerie pas forcément prestigieuse, prix doux… et résultat incertain.

Le contenu : le roi est nu, mais tout de même agréable

Le contenu est extraordinairement pâle, ce qui laisse supposer des tonneaux de 3e ou 4e remplissage. Tant mieux, cela permettra de juger le distillat ! Au nez, on trouve du caramel, de la pêche cuite, et un peu de sel. En l’aérant un peu plus longtemps, le malt remonte et remplace progressivement le caramel. La bouche est moins intense que le nez ne le laissait supposer. On est dans du malté assez sec, toujours un peu sucré par du caramel, et relevé d’un note iodée (mais sans pour autant basculer dans le caramel au beurre salé, étonnamment). La finale est courte, toujours iodé, mais avec désormais quelques notes de thé.

Le résultat est donc un bon malt d’apéritif, sans flatterie, discret et agréable.

Prix : autour de 45 €  – Disponibilité : faible

← Previous post

Next post →

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :