Laphroaig SMWS 29.225 18 yo 1999 (2017)

Honest note : Un monstre maritime et fumé. 9/10

L’histoire : Laphroaig, légende de la tourbe

Laphroaig, l’un des trois Kildaton avec Ardbeg et Lagavulin, est tout simplement une distillerie mythique pour les whiskys fumés. Une référence absolue, notamment grâce à son abordable et indémodable 10 ans. Rien à dire de plus, si ce n’est qu’elle appartient aujourd’hui au groupe Beam Suntory.

Le 29.225 de la SMWS est un single cask en refill ex-bourbon de 18 ans, embouteillé à 57,4°. Il porte le titre de « slapped by a kipper », giflé par un hareng, qui évoque immanquablement les Monty Pythons. Saluons également l’attitude de Laphroaig, qui continue d’alimenter les indie bottlers, là où d’autres planquent leurs stocks.

Le contenu : poisson fumé et grandes émotions

Imposant. Dès le service, ce Laphroaig envahit la pièce de fumée et de poisson. C’est à peine si l’on a besoin de baisser la tête pour le sentir. Plus en détails, la fumée reste souple et côté poissons, on est sur du bien gras : hareng et saumon fumé de grande qualité. Le tout est nimbé d’une certaine douceur.

En bouche, c’est à la fois puissant et réconfortant. Très huileux, comme si l’on avait récupéré l’huile des harengs pomme à l’huile avant de la fumer. Il y aussi un côté presque pétillant, très Laphroaig dans mon expérience. Et pour adoucir les mœurs, il y a aussi des notes sucrées et florales, légèrement vanillées.

La finale, interminable, poursuit l’expérience avec un peu plus de sucre encore.

Bref, nous avons affaire à un Laphroaig monstrueux, qui n’est pas loin de mériter son 10/10. La quintessence de ce que l’on peut faire dans ce style.

Illustration de la dégustation de ce Laphroaig

Prix : autour de 125 €  – Disponibilité : épuisé

← Previous post

Next post →

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :