Honest note : Un de ces Arran sauvages que la SMWS capture régulièrement. Toujours intéressant. 7/10

L’histoire : Arran, une jeune distillerie de bonne réputation

Arran est comme son nom l’indique le whisky distillé sur l’accueillante île d’Arran. Le malt y est une tradition récente, puisque la seule distillerie locale date des années 90. Elle s’est néanmoins vite constituée une réputation flatteuse, plus grâce aux embouteillages indie à fort caractère qu’aux officiels, souvent un peu trop polis.

La SMWS fréquente assidument Arran depuis des années, et ce n’est pas pour chercher des whiskys d’apéritif. Le 121.86 en est l’exemple. Du refill bourbon, 55,5° et un petit nom qui sent le soufre : « Feeling Hot Hot Hot ».

Le contenu : burn burn burn!

En fait, cet Arran ne sent pas le soufre, mais marque son territoire tout en puissance : du polish, de l’encaustique, des notes balsamiques… On sent bien qu’il ne serait pas prudent de craquer une allumette en sa présence. La suite est en apparence plus civilisée : du gingembre, du thé avec la douceur d’un thé au lait, mais sans lait (je sais, c’est parfois compliqué). Au bout de quelques secondes, ça commence à picoter de plus en plus fort, avec du piment type chili. La finale est définitivement pimentée et plutôt longue.

The (malting) floor is lava.

The (malting) floor is lava.

Le 121.86 tient donc ça promesse : il chauffe fort sans s’embarrasser de finesse, bien qu’il reste tout à fait buvable. Si vous recherchez l’élégance et la précision, ce n’est pas la bouteille que vous cherchez. Mais dans le style « in your face » qu’on réserve généralement aux whiskys tourbés et aux sherry monsters, il en impose.

Prix : autour de 70 €  – Disponibilité : épuisé