Honest note : Le charme de la Toscane caché dans un speysider avec du caractère. 8/10

L’histoire

Dailuaine est une distillerie du Speyside qui sert avant tout à faire du Johnnie Walker. Elle apporte généralement du fruit et des épices.  La série Flora & Fauna sert pour les distilleries méconnues de Diageo, généralement situées dans le Speyside. Selon les distilleries, c’est des 10, 12 ou 14 ans qui sont proposés. Dailuaine bénéficie d’un 16 ans, tel un Lagavulin du Speyside, dont la couleur cuivrée indiquerait un certain usage du fût de sherry dans le batch. Il arbore aussi sur son étiquette un blaireau, signe d’un caractère affirmé, pour ne pas dire mauvais.

Seul embouteillage officiel de Dailuaine, cette bouteille a aussi la particularité d’être la bouteille qui m’a donné le goût du single malt.

Pas de caractère un speysider ? Dailuaine's honey badger doesn't give a shit.

Pas de caractère un speysider ? Dailuaine’s honey badger doesn’t give a shit.

Le contenu

Le nez de ce Dailuaine est très charmeur. De l’orange surtout, du sucre d’orge aussi, et du bois de cyprès. Un bout de Toscane à l’automne. En bouche, on reste sur l’orange, désormais rehaussée d’épices (girofle ?) et d’une note boisée un peu asséchante qui amène de la tension, comme la fumée peut le faire sur un Bowmore ou un Talisker. L’aspect malté reste discret bien que présent. La finale est longue et chaleureuse, avec une légère note saline.

Presque 15 ans après l’avoir découvert, ce Flora & Fauna reste toujours aussi plaisant à mon goût, pour des raisons qui n’ont rien avoir avec la nostalgie. Mais après avoir goûté quelques centaines d’autres whiskys dans l’intervalle, je lui trouve désormais quelques défauts : moins puissant que dans mes souvenirs, un peu trop marqué par le bois… Mais à son prix, il reste un speysider à forte tête qui mérite une mention plus qu’honorable.

Prix : autour de 55 € – Disponibilité : sur les e-shop britanniques